NOUVELLE ADRESSE DES SERVICES DE LA COMMUNAUTE

NOUVELLE ADRESSE DES SERVICES DE LA COMMUNAUTE

      Les services de  la Communauté de Communes de la Région de Cossé-le-Vivien sont installés depuis le 16 septembre dans « la Maison de la Communauté » au 58 Place Tussenhausen 0à Cossé-le-Vivien.

      Les services de la Communauté de Communes ne disposaient  jusqu' à présent que de bureaux dans l’espace tertiaire, rue Lavoisier, de cabines de chantier sur le terrain adjacent, et l’école de musique se trouvait dans l’ancien bâtiment de l’antenne des services techniques de l’Etat de la zone d'activités "la Perrière". Ces locaux étaient inconfortables et inadaptés.

      La Maison de la Communauté, 58 Place Tussenhausen à Cossé-le -Vivien, accueille désormais, dans des conditions agréables et  fonctionnelles, les services suivants :

  • L’École de Musique Claude Debussy
  • La Petite Enfance
  • L’Animation Jeunesse
  • La Gestion du Patrimoine
  • Le Service Public d’Assainissement Non Collectif
  • La Voirie
  • Le Service Administratif

      Ce bâtiment comprend aussi l’espace nécessaire à l’accueil du public par des services sociaux extérieurs y tenant permanences à tour de rôle. Il héberge aussi le secrétariat du Festival de l’Humour « Les Embuscades »

L’implantation de la maison de la Communauté

      Après avoir envisagé cette construction, à l’entrée sud de Cossé-le Vivien, sur un terrain de la zone d’activités des Hersouillères, en bordure de la route de Craon, le Conseil de la Communauté s’est rangé à la proposition de la Commune de Cossé d’implanter la Maison de la Communauté, au centre du bourg de Cossé-le-Vivien, à proximité de la mairie, sur le terrain dégagé avoisinant la place « Tussenhausen ».

      Ce terrain, mis à disposition par la Commune de Cossé, d’une surface de 5 à 6000 m2, constitue la partie centrale de cet espace jusqu'alors inoccupé, accessible depuis la rue des Tilleuls, la rue de Nantes et la rue de la Perception, en traversant la place Tussenhausen. La nouvelle construction contribue positivement à l'aménagement urbain en permettant un équilibre entre bâtis existants, espaces libres, masses végétalisées circulations (piétons et véhicules) et en exploitant pour y accéder, les cheminements déjà établis par des piétons et des cyclistes entre la place Tussenhausen et la rue des Tilleuls et à moindre degré, la rue de Nantes.     

      La Maison de la Communauté s’inscrit harmonieusement entre la place Tussenhausen réaménagée et embellie et une aire végétalisée au sud, que la Commune conserve libre aux fins d’espace de manifestations (fête foraine, comice agricole, évènement festif temporaire…) En outre, le bâtiment de la Communauté se situe à peu de distance de larges aires de stationnement, facilement accessibles à savoir : une partie de la place Tussenhausen, le Champs de Foire derrière la mairie, au nord de la rue de la Perception, le parc de stationnement devant le collège de l’Oriette, joignable à l’est par la rue des Tilleuls.

      La Maison de la Communauté se trouve au cœur du bourg de Cossé, à proximité des commerces du centre, des services administratifs de la commune, de la trésorerie publique et de la poste.

Le descriptif de la maison de la Communauté

      L’ensemble architectural comporte deux éléments séparés, à savoir :

  • La Maison de Communauté principale : un bâtiment de bureaux et salles de réunions,
  • Un bâtiment annexe de chaufferie, garage et rangement.

      L’ensemble de l’ouvrage, de 1350 m² de surface totale, se compose des entités suivantes :

  • L’école de musique « Claude Debussy ». Cette section d’une superficie de 325 m² comprend des salles de cours, deux salles de pratique collective, une salle de formation musicale, des pièces annexes.
  • Le service Petite Enfance. Cette section d’une superficie de 140 m², regroupe les locaux de service de la Halte Garderie Itinérante, et ceux du Relais d’Assistantes Maternelles. En annexe ce service disposera d’un ensemble atelier et garage de 75 m².
  • Le service d’Animation Jeunesse. Cette section d’une superficie 75 m² abrite les bureaux du service et une salle de travail. Y sont associés des locaux annexes de rangement, garage et préparation d’activités extérieures pour une superficie de 110 m²
  • Les services administratifs y compris les services SPANC, patrimoine et voirie, sont installés dans des bureaux totalisant 240 m² aux quels s’ajoutent 150 m² de locaux annexes et garage.
  • Un ensemble d’accueil public de 180 m² comprend aussi une salle de réunion.

La conception architecturale

      La Communauté s'est attachée à ce que dans l'élaboration du projet, le concepteur prennent en compte les enjeux du développement durable :

→ Aspects environnementaux :

 

prise en compte de la maîtrise de l'énergie (enveloppe isolante et étanche,  chauffage au bois, lumière naturelle, circulation dair à double flux, éclairage à faible consommaion), des matériaux (structures conformes aux dernières normes parasismiques, nature et qualité compatibles avec l’usage du projet)  ainsi que la réduction des pollutions, gestion des déchets de chantier

→ aspects sociaux :

 

effet du bâtiment sur son environnement, maîtrise des nuisances produites notamment acoustiques, réduction des pollutions émises, accessibilité aux personnes à mobilité réduite

→ aspects économiques :

 

approche la plus rigoureuse en coût global tant du point de vue investissement que fonctionnement en vue de minimiser l’emploi des fonds publiques et d’assurer que le bâtiment et ses équipements offrent dans le temps, les mêmes niveaux de prestations que dans ses premières années de vie.

      L'ensemble tout en étant simple, reste attractif et permet la mise en valeur de sa vocation publique, selon les exigences :

–        la qualité architecturale : architectures extérieures (volumes, matériaux ...) et intérieures (caractéristiques d'ambiance : couleur et texture des matériaux, acoustique, thermique, éclairage naturel favorisé dans les espaces d’activité)

–       des outils permettant de garantir une qualité de service public optimale,la fonctionnalité des locaux et leur adaptabilité aux différents usages

–        les qualités acoustiques spécifiques à la partie dédiée à l’école de musique.

–        la qualité de la construction publique offrant des conditions favorables d’accueil, de confort et de prise en charges des usagers.

–        la capacité de l’outil à évoluer dans le temps afin de s’adapter aux nouvelles exigences (tant sur le plan de l’activité potentielle de l’équipement que sur le plan technologique).

A noter que les aménagements extérieurs ont été assurés par la Commune de Cossé-le-Vivien, compte tenu de la nécessité de reprendre entièrement la place Tussenhausen et d'établir la liaison avec la rue des Tilleuls.

shadow