Quelaines-Saint-Gault

Quelaines-Saint-Gault

Quelaines-Saint-Gault est le fruit de deux villages en 1972 puis de leur fusion en 1988. Situé au centre d'un triangle stratégique tant sur le plan économique qu'administratif, la commune se trouve à moins de 20 minutes de la préfecture, de la sous-préfecture et du siège du Pays de Craon, sans oublier la proximité du siège de la communauté de communes de la région de Cossé-le-Vivien distant de 8 km.

L'activité agricole à toujours été et reste encore fortement développée et très dynamique avec près de 70 exploitations principales à ce jour.

Après diverses restructurations de l'espace rural, il est toujours possible de découvrir cette richesse naturelle grâce aux divers sentiers pédestres aujourd'hui très fréquentés.

Informations sur la commune
Gentilé: 
Quelainais, Quelainaises
Nombre d’habitants, nbre de foyers: 
1775 habitants
Dimension du territoire de la commune: 
4225 hectares
Histoire: 
* 1973 : 1er juillet : Association de Quelaines et Saint Gault. * 1988 : Fusion simple de Quelaines et de Saint-Gault. * 1993 : Officialisation à Quelaines Saint-Gault du Jumelage Quelaines Saint-Gault - Stetten. Erigée en châtellenie en 1646, Quelaines obtint le droit de "cohue et d'étalage" c'est-à-dire que de nombreuses foires et marchés s'y déroulaient tout au long de l'année attirant les populations alentours. Les siècles ont passés, forgeant peu à peu, le visage de la cité. Il convient de signaler qu'en 843, Charles le Chauve, revenant de Bretagne, tint à Quelaines un concile où furent promulgués 6 articles dont le respect des biens de l'église, où l'engagement du roi à ne pas dégrader ou dépouiller personne sans graves motifs et de réparer les torts qu'il aurait fait sur de fausses informations. La commune de Saint-Gault, constituée seulement depuis la Révolution, regroupe en fait deux paroisses : l'une, les Cherres qui appartient à l'Anjou, l'autre, Saint Gault qui appartient au Maine. La frontière entre les deux provinces départageait ces deux paroisses. A compter du VIIème siècle, viennent s'installer dans les déserts forestiers de nos régions des ermites, qui établissent et fondent des communautés chrétiennes. Un des monastère s'est établi à Saint-Gault mais les raids normands de la fin du IXème y ont mis fin. L'église est dédié à Gaud qui selon toute vraisemblance n'eut qu'une importance locale : il dut être un chef de communauté comme semble l'attester d'ailleurs le qualificatif d'évêque.
Monuments historiques ou patrimoine remarquable: 
L'église de Quelaine: La Paroisse de Quelaines est de fondation ancienne. Une église existait en 1087. Mais à la révolution l'église fut détruite. L'Abbé Angot nous apprend que " le clocher qui était très élevé, fut rasé le 30 décembre 1705, par un ouragan qui jeta à bas la cloche sans la briser ". L'église actuelle a été entièrement reconstruite après la signature du concordat de 1801 à 1812 et financés par les paroissiens.
shadow